Si vous empruntez, il vous faudra rembourser le capital, majoré des intérêts. Dans le cas d’une ouverture de crédit, le taux d’intérêt est variable ; il s’agit là d’une des principales caractéristiques de cette forme d’emprunt. Cela signifie que le taux d’intérêt peut changer à la hausse ou à la baisse pendant toute la durée du crédit. Dans le cas du prêt personnel, en revanche, le taux est fixe et immuable jusqu’à la fin.

Comment le taux d’intérêt est-il déterminé ?

Si vous vous intéressez aux ouvertures de crédit, vous n’aurez pas manqué de constater que les taux offerts par les différents organismes peuvent varier considérablement. Pourquoi ? Pour répondre à cette question, il importe de savoir comment le taux est calculé. Le taux d’intérêt des crédits dépend d’un certain nombre de facteurs :

• Le prix d’achat de l’argent sur le marché (taux du marché)
• Le coût du risque
• Les charges d’exploitation
• Le bénéfice
• Divers

Prix d’achat de l’argent sur le marché

Le taux du marché est le prix d’achat de l’argent que vous empruntez. Plus les taux en vigueur sur le marché sont élevés, plus les intérêts payés sur votre crédit le sont aussi. Le taux EURIBOR est généralement le taux de référence. Le taux EURIBOR est le taux auquel les banques européennes se prêtent mutuellement de l’argent. Il peut varier de jour en jour. S’il augmente, les taux du marché augmentent également – il s’agit là d’un paramètre sur lequel les organismes de crédit n’ont aucune influence. Mais rassurez-vous : Santander ne modifie pas ses taux chaque jour, tant s’en faut !

Coût du risque

Tous les emprunteurs ne remboursent malheureusement pas régulièrement – parfois, par négligence mais la plupart du temps, parce qu’ils ne le peuvent pas. Tous les organismes de crédit tentent évidemment d’éviter autant que possible ce cas de figure, qui n’est profitable à aucune des parties. Les coûts engendrés par l’absence de remboursement (dans les délais) portent le nom de coût du risque. En étudiant chaque demande de crédit à la loupe, en exigeant des documents probants (preuves de revenus et de charges, par exemple) et en procédant à l’évaluation de ces documents, Santander comprime au maximum le coût du risque.

Charges d’exploitation

Il s’agit des dépenses de personnel, de bureaux, d’équipements, de publicité – en un mot, de tous les frais nécessaires à l’exploitation d’une entreprise.

 

Bénéfice

Toute entreprise qui se respecte engrange des bénéfices ; si ce n’était pas le cas, elle n’aurait aucune raison de continuer à exister. Quant aux investisseurs, ils veulent que l’argent, ou les autres actifs qu’ils peuvent avoir investis dans l’entreprise, leur rapportent. L’entreprise est ici le Groupe Santander, quatrième banque au monde, dont Santander Consumer Finance fait partie. Dernière chose mais non des moindres : une part importante de la marge bénéficiaire est consacrée à l’amélioration des services et aux innovations, comme le développement de l’application Santander.

Divers

Certains organismes de crédit tiennent également compte, pour calculer le taux d’intérêt applicable, de l’âge, des revenus ou de l’historique de remboursement du client. Si celui-ci n’a par le passé pas pu respecter certaines conditions d’un prêt, par exemple, il se peut qu’ils le considèrent comme une personne à risque et qu’ils lui imposent un taux d’intérêt plus élevé. Santander ne procède pas de cette manière : Santander traite tous ses clients sur un même pied d’égalité. Seuls le montant emprunté (la limite de crédit) et le statut du client (client existant ou nouveau) peuvent justifier une différence de taux.

Comment économiser sur les charges d’intérêt ?

Vous envisagez de demander une ouverture de crédit, tout en réduisant autant que possible les charges d’intérêt ? N’hésitez pas à procéder à des remboursements intermédiaires. En raccourcissant la durée de l’emprunt, les remboursements intermédiaires permettent d’alléger les charges d’intérêt.

 

 

Questions les plus fréquentes

Qu’est-ce qu’une ouverture de crédit ?

L’ouverture de crédit est une forme d’emprunt extrêmement flexible. La somme accordée porte le nom de limite de crédit. Cette somme ne doit pas nécessairement être prélevée ou dépensée. Vous décidez du montant que vous utilisez au sein de la limite de crédit, et du moment où vous l’utilisez. Vous ne payez d’intérêts que sur le montant réellement prélevé.

En savoir plus sur ce qu'est une ouverture de crédit.

Combien coûte une ouverture de crédit ?

Les mensualités dépendent de la limite de crédit. Depuis le mois de février 2020, les mensualités sont calculées en fonction d’un montant de base, majoré des frais éventuels. Ces frais sont notamment les frais de retraits aux automates, le coût de la carte de paiement (en cas de remplacement de la carte Santander, par exemple), la prime d’assurance éventuelle, les dépenses administratives (en cas d’envoi d’une lettre de rappel ou autre) et les frais d’expédition des extraits de compte. Le montant de base est calculé chaque mois en fonction du solde à rembourser augmenté des intérêts, qui s’élèvent à 1/18e, 1/24e ou 1/36e, selon la limite de crédit.

En savoir plus sur le coût d'une ouverture de crédit.

Comment rembourser une ouverture de crédit ?

Comme tout emprunt, l’ouverture de crédit exige d’être remboursée. Dans le cas de l’ouverture de crédit, nous opérons une distinction entre limite de crédit et montant prélevé. La limite de crédit est le montant à concurrence duquel vous pouvez prélever de l’argent. Le montant prélevé porte également le nom de montant emprunté, ou de solde à rembourser.

En savoir plus sur le remboursement d'une ouverture de crédit.

Est-il possible de regrouper des ouvertures de crédit ?

Oui. La volonté d’opter pour une autre forme d’emprunt est un motif fréquent de changement. Vous pouvez par exemple décider de convertir votre ouverture de crédit en un prêt personnel, et vice versa.

Il existe plusieurs raisons à cela. Peut-être n’avez-vous pas besoin de disposer en permanence d’une réserve dans laquelle puiser ou, au contraire, souhaitez-vous justement pouvoir profiter de cette liberté. Il se peut par exemple que vous ayez souscrit une ouverture de crédit au moment où vous avez entamé des travaux dans votre habitation ; si ces travaux durent plus longtemps et sont plus onéreux que prévu, mieux vaut peut-être convertir l’ouverture en un prêt personnel : un montant sera alors versé sur votre compte et vous saurez exactement de quelles mensualités vous serez redevable, à quel taux et pendant combien de temps. Si vous changez la forme de votre emprunt, vous bénéficierez des avantages correspondants.

En savoir plus sur le regroupement des ouvertures de crédit.