Retour à l'aperçu

Puis-je obtenir un emprunt tout en étant enregistré(e) à la Centrale des crédits aux particuliers ?

Rappelons que la Centrale des crédits aux particuliers (CCP) enregistre les prêts hypothécaires, les ouvertures de crédit, les prêts à tempérament, les prêts Auto et d’autres emprunts encore, comme les prêts à la rénovation, les prêts « verts », etc. L’organisme prêteur consulte la CCP pour savoir si accorder un nouvel emprunt au candidat serait judicieux. Santander ne procède pas autrement : elle consulte elle aussi la CCP et si le demandeur n’est pas fiché, elle effectue une série de contrôles internes ; si ces contrôles sont négatifs, Santander sera en mesure d’accorder le prêt.

 

En quoi consiste l’enregistrement à la CCP ?

Vous remboursez déjà un emprunt ? Vous êtes nécessairement enregistré(e) à la Centrale des crédits aux particuliers (CCP). La CCP fait partie de la Banque nationale de Belgique. Tout citoyen belge ayant un emprunt en cours y est enregistré. Il reste enregistré pendant les trois mois qui suivent l’apurement du crédit, étant entendu qu’en cas de nouvelle demande, le prêteur ne tiendra compte que des crédits en cours. 

 

Puis-je obtenir un emprunt tout en étant enregistré(e) à la Centrale des crédits aux particuliers ?

Bien sûr. Être enregistré à la Centrale des crédits aux particuliers (CCP) n’est pas nécessairement négatif. Énormément de gens remboursent un crédit hypothécaire ou un prêt à tempérament, et sont donc endettés. Les prêteurs consultent la CCP pour savoir s’il n’y a pas d’échéances impayées et de risque de surendettement. La CCP permet de connaître l’historique de remboursement de l’emprunteur, de même que ses crédits en cours. L’absence de retards de paiement est évidemment une bonne chose. Santander procède à des contrôles en dehors de la CCP également, pour avoir la certitude que le consommateur n’éprouverait aucune difficulté à rembourser son nouvel emprunt.

 

Comment aboutit-on dans le fichier négatif ?

Les retards de paiement sont sanctionnés : trois retards, ou encore l’absence de remboursement d’un montant échu dans les trois mois, entraînent le fichage à la Centrale des crédits aux particuliers (CCP), en d’autres termes l’inscription dans la « liste noire » de la Banque nationale. 

 

Peut-on obtenir un crédit quand on est fiché ?

Les prêteurs ne peuvent accorder aucun prêt sans avoir consulté le fichier ; si vous êtes fiché(e), obtenir un nouvel emprunt s’avèrera difficile.

 

Comment savoir si on est fiché ?

Il existe diverses manières de le savoir. Souvent, l’emprunteur apprend qu’il est fiché au moment où il introduit une nouvelle demande et où le prêteur consulte la Centrale des crédits aux particuliers (CCP). Pour savoir si l’on figure au fichier négatif, on peut :

  1. Surfer sur le site de la Banque nationale de Belgique (aci.nbb.be) au moyen de sa carte d’identité électronique (eID) ou de l’appli itsme
  2. Envoyer à la Banque nationale une lettre, accompagnée d’une copie recto/verso de sa carte d’identité.
    Adresse:
    Banque nationale de Belgique
    Centrale des crédits aux particuliers
    Boulevard de Berlaimont 14
    1000 Bruxelles

  3. Prendre contact avec un guichet de la Banque nationale directement. Cliquez ici pour en apprendre plus.

 

Comment sortir du fichier négatif ?

La seule manière d’être rayé du fichier négatif est de rembourser les échéances impayées. Ceci fait, le créancier disposera de huit jours ouvrables pour informer la Centrale des crédits aux particuliers de l’apurement. Le débiteur restera néanmoins fiché pendant un an encore. 

 

Combien de temps reste-t-on fiché ?

Après avoir remboursé les échéances impayées, le débiteur restera fiché pendant un an. Passé ce délai, il sera automatiquement radié du fichier négatif. Si le défaut de paiement n’est pas régularisé, le fichage dans le volet négatif pourra durer jusqu’à 10 ans.